Halte aux contre-vérités

Une erreur ou un mensonge répétés 100 fois ne deviennent pas des vérités.

Cela ne semble pas le cas pour certains représentants des pouvoirs publics.

Chantier du siècle ?

Le temps est à la pluie. C’est une bonne chose pour le rechargement des nappes phréatiques, ça l’est moins pour l’humeur et le moral de nos parlementaires.

Et si on supprimait ce machin ?

La proposition de loi actuellement en débat à l’Assemblée nationale visant à compléter les dispositions applicables au Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) fait peur aux experts et aux hauts fonctionnaires de différentes autorités.

Abondance de biens peut nuire

Depuis plus de deux ans, nous alertons tous nos interlocuteurs institutionnels, le gouvernement et les parlementaires notamment, sur la crise multifactorielle qui touche le logement : crise de l’offre d’abord, puis crise des matériaux, ensuite crise de la demande et enfin crise des financements.

Monsieur le Ministre, expliquez-moi

J’ai lu avec attention l’interview donnée par Guillaume Kasbarian, ministre du Logement, à la Tribune Dimanche du 24 mars 2024.

Il y rappelle notamment sa volonté de créer un choc d’offre au service des classes moyennes en se fixant l’objectif de produire 75 000 logements locatifs intermédiaires (LLI) en 3 ans, soit 25 000 par an.

Simple, basique

L’état catastrophique des finances publiques, réaffirmé par Bruno Le Maire et Thomas Cazenave mercredi dernier en commissions des finances de l’Assemblée nationale et du Sénat, complique les marges de manœuvre des ministres Christophe Béchu et Guillaume Kasbarian, dont je salue ici l’implication.